VPPB (Vertige Paroxystique Positionnel Bénin) 

 

= trouble vestibulaire périphérique le plus fréquemment diagnostiqué.

 

Le vertige de position est un vertige dit rotatoire vrai c’est-à-dire que la personne a l’impression que tout se met à tourner autour d'elle. Cette sensation peut s’accompagner de nausées, voir même parfois de vomissement.

 

Il est dit paroxystique car, même s’il peut parfois être très intense, il ne dure que quelques secondes. Il survient souvent en 2ème partie de nuit, lorsque le patient se lève ou se retourne dans son lit et est toujours précédé d’une petite période de latence donnant son effet de « surprise ».

 

On le qualifie de positionnel parce que ce type de vertige est déclenché par un changement de position (dans l'espace), rapide, et plus précisément de la tête par rapport au tronc. Ceci est lié au déplacement de petits débris, appelés otolithes. Ceux-ci, qui se trouvent normalement dans une région de l’oreille interne - appelée utricule - quittent, sans raison apparente, leur endroit d’origine et vont se promener dans les canaux semi-circulaires. Leur déplacement va entraîner un mouvement involontaire des yeux (= nystagmus) donnant cette impression que tout bouge autour de nous.

Ce mouvement, et donc la sensation de vertige, est précédé par une période de latence de quelques secondes (= temps de mettre en mouvement l'endolymphe).

 

Généralement le mouvement déclenchant sera le même pour un même patient (Par exemple : le vertige apparaît à chaque fois que Mr X tourne la tête vers la droite).

 

Enfin, il est dit bénin car bien que très fréquent, ce type de vertige est sans gravité.

Dans la majorité des cas, 1 à 3 séances suffisent à le faire disparaître.

Prise en charge :

Lors de la première séance, le kinésithérapeute effectue une manœuvre dite diagnostique (manœuvre de Dix et Hallpike) pour localiser les cristaux – c’est-à-dire pour identifier le côté atteint.

Ensuite, le thérapeute réalise une manœuvre dite libératoire (la manœuvre de Toupet et Semont, la manœuvre d’Epley ou la manœuvre dite « barbecue ») pour ramener les cristaux à leur place - dans l'utricule.

  • Bien souvent, 2 à 3 séances suffisent et les cas de récidives sont assez rares.

Je suis également présente à la Clinique du vertige au CHU St-Pierre -site César de Paepe tous les mardis, jeudis et vendredis.

© 2016 by Bisous Bisoux; Proudly created with Wix.com

Follow Us